Comment prendre soin de son casque roof ?

Pollution, insectes, intempéries, boue… Une fois que votre casque de moto est touché par la saleté, il est urgent de le nettoyer pour rouler en toute sécurité ! Voici tous nos conseils pour en prendre soin, aussi bien pour le nettoyage que pour l’entreposer en toute sécurité avant sa future réutilisation.

Quels sont les bons gestes de nettoyage à adopter ?

Nettoyer votre casque de moto doit se faire dans les règles de l’art. Un bon nettoyage implique de le démonter intégralement car un nettoyage de surface reste superficiel et ne vous assure pas une sécurité optimale pour votre casque roof. Les traces d’insectes sur votre vitre ou de transpiration sur le calotin ne sont pas les seuls signes qu’un nettoyage est nécessaire.

L’habillage intérieur : comment procéder

Concernant le démontage, vous n’avez pas à vous inquiéter puisque celui-ci reste simple à réaliser. Tous les casques roof ne possèdent pas d’habillage démontable, mais si c’est le cas, vous pouvez nettoyer toutes les pièces qui le constituent une à une.  Vous pouvez vous aider du livret d’installation pour repérer toutes les pièces et le remonter facilement si vous avez peur d’oublier la procédure.

En ce qui concerne le calotin du casque de moto ou les parties en mousse, privilégiez l’eau tiède et une éponge douce pour enlever les traces et odeurs de transpiration. N’imbibez pas la mousse d’eau et ne frottez pas trop fort pour qu’elle ne s’abîme pas, au contraire, adoptez des gestes doux et contrôlés !

Il ne vous reste plus qu’à le faire sécher à l’air libre, au soleil ou dans une pièce non sujette à l’humidité.

L’habillage extérieur : nos tuyaux pour ne pas l’abîmer

Concernant votre casque moto et l’écran, il est primordial de le nettoyer en douceur. Pour ce faire, utilisez de préférence de l’eau tiède et une éponge douce. Si vous avez mis trop d’eau, ne la laissez pas sécher sur votre casque au risque qu’elle s’infiltre à l’intérieur. Séchez le tout avec un chiffon doux.

N’oubliez pas que si votre casque de moto présente des rayures, il doit être changé rapidement, car votre visibilité peut être diminuée ou trompée !

Que faire de votre casque roof lorsque vous ne l’utilisez pas ?

L’erreur la plus courante est de laisser votre casque dans le coffre de votre moto. Or, si votre moto est renversée lorsque vous êtes absent, le casque peut subir des chocs à l’intérieur sans que vous ne le sachiez.

Votre casque doit être ramené chez vous et entreposé dans un endroit au sec, loin des pièces touchées par l’humidité comme la salle de bain. Un casque à une résistance limitée à la chaleur, évitez aussi la cuisine. Enfin, si vous le posez sur le rebord de votre fenêtre, une trop forte exposition aux UV peut l’abîmer sur le long terme.

Notre conseil ? Rangez votre casque moto dans un sac en tissu spécifique bien sec.

Que faut-il éviter de faire avec un casque de moto ?

Un casque de moto qui n’est ni nettoyé ni entreposé au bon endroit est un casque de moto dangereux et inutile. En effet, on estime qu’un casque mal entretenu est un casque qui a perdu de sa résistance et qui protégera moins en cas de choc.

Qu’est-ce qu’un mauvais nettoyage ?

Un mauvais nettoyage est un casque de moto sur lequel vous allez utiliser des solvants et tous produits abrasifs pour votre casque tels que de l’hydrocarbure d’alcool ou des produits destinés au nettoyage des vitres.

Songez aussi à ne pas faire de votre casque un lieu de rangement pour vos gants ou votre bonnet. Ce n’est pas hygiénique et cela vous oblige à le nettoyer plus souvent ! D’autant que les gants de moto sont eux aussi réglementés, comme nous l’apprend magaweb.fr.

La customisation a ses limites !

Si vous avez envie de sortir du lot, la customisation de votre casque peut se faire. Mais il est indispensable de respecter quelques règles très simples afin de ne pas détériorer l’extérieur de votre casque, au risque de l’abîmer de manière irréversible. En effet, si vous utilisez des peintures inadaptées, elles peuvent contenir des solvants corrosifs pour votre casque moto. Le risque ? Un décollement de la coque ou du calotin.

Règle de sécurité standard : ne jamais retirer votre casque après un accident ! Si celui-ci a été repeint et que la substance contient du plomb, l’IRM pourrait être impossible. Vous conviendrez que repeindre son casque de moto ne doit pas se faire au détriment de votre sécurité et santé. Vous devez envisager des solutions qui pour certaines sont moins onéreuses. Préférez les stickers : c’est sans danger abrasif et d’un esthétisme certain !

Pour en apprendre plus sur l’entretien et la peinture d’un casque moto, faites un tour sur Ooreka.fr. Ce dernier vous fournit toutes les recommandations et astuces possibles pour son entretien.